Publié le 2 commentaires

Après le 4 d’avril, le 5 de mai… l’aventure commence ?

New Years Eve

L’an 20 a été annoncé depuis longtemps par nombre de personnes comme un changement majeur. En astrologie, la configuration n’a pas été telle depuis des siècles, des millénaires. L’ère du Verseau s’ancre enfin. La Terre a changé de dimension depuis plusieurs mois, passant de la 3D et sa lourdeur à la 5D. Pourtant, dans cette évolution vers la lumière, demeurait l’humanité, ses non-sens et ses aberrations. Un monde gouverné par l’ombre.

Mais comment passer d’un monde à un autre ? Cette entreprise semblait bien audacieuse et ambitieuse. En février, un portail a été ouvert le 02.02.2020 pour se refermer le 22.02.2020. Il nous a offert la réceptivité du 2, des énergies sont venues à nous et tout autour de nous. En avril, un portail tout aussi immense s’est à nouveau ouvert du 04.04.2020 au 22.04.2020. C’est ce que nous avons vécu.

Le 4 est le chiffre de la matière, le chiffre de l’ancrage. La réduction de 2020 nous donne ce quatre mais si nous regardons plus simplement nous voyons le 22. Maître nombre extrêmement puissant, il nous parle justement d’ancrer la lumière dans la matière.

Comment cela pouvait-il être possible ? Le monde n’allait pas s’arrêter de fonctionner du jour au lendemain.

Pourtant, le monde s’est arrêté de fonctionner du jour au lendemain. Tout a été stoppé, arrêté net. Très vite, la nature a repris le contrôle et, en quelques jours, des années de maltraitance ont commencé à s’estomper. Les humains confinés se sont confrontés à une nouvelle situation, une nouvelle donne. Isolés et menacés, les systèmes de valeurs, de croyance ont été mis à l’épreuve.

Seul, face à moi-même, qui suis-je ici ? Quelle est cette vie qui me demande de me réveiller chaque jour à la même heure, pour me rendre à un travail que je n’apprécie pas vraiment en compagnie de personnes que je choisirais peut-être de ne pas côtoyer si… Qui a choisi ? Est-ce moi qui ait choisi ? Il y a des contingences. Des contingences matérielles, un loyer, une maison à payer, une, deux voitures, une famille à nourrir avec des légumes qui viennent du bout du monde, avec de la viande provenant d’animaux élevés souvent dans un déni total d’humanité.

Alors que se passe-t-il entre ces quatre murs où l’on me cloitre ? Est-ce que j’aime encore la personne que j’ai choisie, que je ne vois pas si souvent habituellement ? Qui sont mes enfants et que faire, avec eux, pendant des journées entières ? Ou… pourquoi suis-je seul.e ici ? Est-un choix ou me suis-je planté.e, quelque part, pour ne pas être choisi.e par un.e autre ?

En quelques jours, qui ont paru à certains des années ou ont redonné la joie à d’autres, tout a été réévalué. Alors, que l’on annonce, plus ou moins, le retour à l’avant. Soyons clair. Il n’y aura jamais de retour à l’avant. Alors que les gouvernements annoncent un retour à une norme connue, que va-t-il se passer ?

Sera-t-il possible pour certains de reprendre une vie qu’ils ont découverts vide de sens ? Sera-t-il possible pour d’autres de rentrer, encore, le soir dans ce qu’ils ont vécu comme une prison ?

Qu’est-ce qui se passe ? Que va-t-il se passer ? D’autres forces sont désormais à l’œuvre. Le collectif des Êtres de lumière qui appelait de ces vœux ces changements grandit de jour en jour. Chacun reçoit des messages, des ressentis d’autres mondes, juste à côté. Il faut dire que les présences sont innombrables depuis quelques mois dans cette transition planétaire. La Terre menacée par les humains avait été placée sous contrôle pendant longtemps par d’autres peuples d’ailleurs, plus puissants et plus lumineux, craignant pour la vie même de la planète tandis que les humains jouaient avec des bombes atomiques.

Mondes d’en haut et mondes d’en bas, peu importe, toutes les dimensions, désormais, se mêlent et la lumière, menacée un temps par l’ombre est victorieuse. Comment inscrire cela dans un nouveau quotidien ? Les gouvernants, bien souvent perdus dans l’ombre, ont une dernière possibilité de faire le bon choix. Ce ne sont pas les médias qui donneront les vrais informations évidemment.

Certains gouvernants, dont on n’espérait plus rien, proposent soudain des mesures qui pourraient permettre à beaucoup de sortir du chaos. D’autres, raillés et soumis à l’opprobre publique générée par les médias, œuvrent dans l’ombre pour la lumière.

En fait, il n’est que ce choix, de la lumière ou de l’ombre.
Un choix pour chacun.
Beaucoup partiront donc car leur place n’est plus ici dans la construction d’un monde nouveau.

Et moi, comment, demain, je reprends une vie normale ? A moins que je n’en ai pas envie ?

Après le 4 vient le 5, chiffre de la liberté et de l’aventure.
Le 5 est aussi le chiffre des énergies de la Nouvelle Terre que nombre de ses habitants ont enfin rejoint !
Faites vos jeux, tout va bien !

2 réflexions au sujet de « Après le 4 d’avril, le 5 de mai… l’aventure commence ? »

  1. Merci Eric pour ce  très beau message. Je vous suis régulièrement depuis peu car je ne vous connaissais pas avant. C’ est en cherchant des explications sur les flammes jumelles que je vous ai rencontré sur le net.

    1. bienvenue et gratitude 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.