Publié le 19 commentaires

je porte le féminin sacré

masculin divin

Je porte le féminin sacré. Mon chemin a été long et douloureux pour y accéder, ici, dans le transgénérationnel, dans le karmique.

De mon enfance, j’ai souvenance du masculin absent, bien que présent au quotidien. J’ai souvenance du masculin violent au moins par les mots, et du masculin inutile au quotidien. J’ai souvenance du féminin puissant qui assume tout et tout le temps. Je suis venu dans une famille dysfonctionnelle comme il y en a tant. J’ai totalement occulté mon enfance pour oublier les abus émotionnels et physiques, les abus sexuels et incestuels.

Je suis resté prostré pendant plusieurs années d’adolescence. Je me suis dirigé vers la psychiatrie car je n’ai pas réussi à mourir. Il me fallait fuir une mère omniprésente et castratrice. Lorsque j’ai coupé ce lien, elle a très rapidement déclenché un cancer. Je suis donc revenu pour l’accompagner dans la fin de son incarnation.

Tous les hommes de ma famille ont subi la violence des femmes. Des hommes amoindris, honteux, alcooliques, suicidés. Accompagnés de femmes héroïques, victimes et fortes. Je connais le pouvoir destructeur de la castration à laquelle j’ai échappé en fuyant.

Nous choisissons la fuite dans la famille, par tous les moyens. Le plus simple étant la fuite de l’incarnation, manque de 4 en numérologie.

Mon père ne s’est jamais incarné, comme tant d’autres. Il a été présent tous les jours, absent constamment. D’autres ont fui devant la peur de souffrir, d’autres ont reproduit un schéma souffrant différent.

A la mort de ma mère, j’ai essayé de créer un lien avec mon père, en vain. Je suis proche de lui, aujourd’hui, dans d’autres plans.

Mon analyse m’a permis d’intellectualiser beaucoup mais ne m’a pas offert la guérison. Il ne sert à rien de comprendre si le corps n’entend pas. Molécules, hospitalisations, j’ai subi l’acharnement psychiatrique, auquel je consentais tout comme cela pouvait se passer dans des vies parallèles, antérieures.

Des ans et des années et je commençais même à être vieux. Je n’étais pourtant pas adulte. Il n’y a aucune gloire à demeurer adolescent tardivement. Cela n’est nullement un signe de jeunesse, de joie ou d’ouverture d’esprit. C’est simplement un signe d’irresponsabilité, d’abandon de son propre pouvoir.

Ainsi, j’étais bringuebalé entre un genre et l’autre depuis la naissance. Je n’avais pas trouvé ma place. Je n’avais pas fondé de ma famille, nullement à cause de mes préférences mais tout simplement car j’étais resté seul. Je quittais ceux qui m’aimaient, et je n’aimais que ceux qui ne pouvaient m’aimer. Je ne voulais prendre aucun risque.

D’un point de vue professionnel, je ne parvenais pas non plus à me construire. J’enchainais les cursus universitaires avec réussite mais ne concrétisait jamais par la suite. Une loyauté familiale m’empêchait de réussir.

Mon errance a duré longtemps. Un burn out salvateur m’a obligé à tout arrêter. C’est lors d’un groupe d’homme que l’éveil est venu et tout est allé beaucoup plus vite. Le temps s’est accéléré. J’ai vu les synchronicités, multiplié les formations – énergétique, médiumnité, numérologie vibratoire, prâna, tantra…

J’étais désormais connecté à mes guides. J’ai été averti de l’existence de la Flamme avant la rencontre. Nous l’étions tous les deux, pas de polarité consciente à la base ici.

Rencontre, nuit noire de l’âme, etc. J’ai tout quitté pour me trouver, tout le monde aussi. Très vite, j’ai appris beaucoup du parcours, grâce à Pascale Montagnac notamment.

Je suis ce que l’on appelle la féminine, dans les guidances. Cela m’a beaucoup énervé au départ mais c’est l’appellation la plus logique pour moi (car pour moi, les deux polarités étaient conscientes à la base et que, bien que chaser, je suis d’énergie Yin)

Le galactique est devenu très présent. Les anges aussi. Michael toujours. Puis Jésus.

Et Marie-Madeleine et il y eut quelque chose de plus car je l’ai reconnue. Comme Isis.

Je suis de cette lignée. Lorsque je me suis renseigné sur ces femmes qui porte le féminin sacré, la sexualité sacrée, j’ai su que j’étais que j’étais de leur rang, que je portais leur énergie, probablement leur ADN.

Le parcours continue. Mes méditations m’emmènent de plus en plus loin. Je me retrouve souvent en Égypte. Mon corps est féminin et porte la vie. Cela est comme cela. Mon chemin est long et le sera encore.

J’ai équilibré le masculin et le féminin en mon corps d’homme, toutefois je porte le féminin divin… et le masculin divin. Aujourd’hui, lors de chaque consultation, j’interviens, d’une manière ou d’une autre, pour aider les Enfants du Verseau. C’est mon nouveau chemin.

illustration : carte Le Féminin, Les Cartes de l’homme nouveau, Jacques Lucas, éditions Le Souffle d’or

Vous pouvez partager cet article à condition de ne pas le couper, de ne pas le modifier et de citer la source www.ericgestin.com

19 réflexions au sujet de « je porte le féminin sacré »

  1. Merci pour ce beau partage Eric, qui est de plus tres émouvant, je suis tres ému. Tu es formidable, je t apprécie enormement, tu fais un travail remarquable.
    Juste un énorme MERCI à toi et à tres vite.

    1. merci Céline, grand bonheur du partage 🙂

  2. Merci Eric pour ce partage de qui tu es et d’où tu viens…ou reviens. On retrouve la vibration apaisante de ta voix, connue sur le Net, dans la justesse des mots choisis pour te présenter à nous et présenter ton chemin de vie. Merci aussi pour ton aide et ta disponibilité lors de la guidance: tu nous rejoins là où on est, sans prise de pouvoir, et tu nous invites à lever le nez, pour mieux voir qui on est et d’où l’on vient aussi… Merci pour moi, pour mon fils, pour ma flamme, pour mes ancêtres. COEURdialement.

    1. Merci Sabrina. Beau chemin à toi et à Tao. Nous faisons tous un chemin long, parfois laborieux, mais très beau.

  3. Merci Eric,
    Le Père Divin est très très inventif… et l’on se retrouve effectivement à la fin de l’adolescence parfois très très cabossé. On continue à l’âge adulte à accrocher un peu plus de casseroles, comme cette image si romantique des jeunes mariés qui ont derrière leur voiture une batterie de casseroles qui tintinnabulent dès qu’ils démarrent. Et le travail commence, celui de transformer cette cacophonie en une petite musique. Il faut pour cela enlever les casseroles les plus dissonantes, les plus grosses et aussi les petites. La rencontre avec mon jumeau m’a permis de me réconcilier avec mon histoire, avec le Divin, et c’est très très beau de vivre tout cela.
    Merci Eric d’être là, d’aider les flammes jumelles.
    Votre site est magnifique !!!!!

    1. oui, tout chemin est une bénédiction en soi qu’il est parfois difficile de voir quand on est en pleine tempête. Merci pour le site et donc un clin d’oeil à ECM qui l’a construit !

  4. Mon cher âmi, que dire de ce partage qui vient de loin et qui me submerge d’émotions…le parcours, celui de s’incarner, de s’ancrer ici , de se connaître, reconnaître est très souvent long et tellement douloureux. De cette douleur tu es né et te voici dans nos vies, nous guidant et m’accompagnant sur ma route du sacré…Je t’envoie plein d’amour ! Je te reconnais comme frère de lumière, soeur d’âme ! tu es ce tout ! Je te souhaite toute la lumière et le bonheur que tu mérites et que ta vie soit longue pour éclairer notre chemin…Des bisoo, des licornes et tutti quanti !!!!!! ??????
    PS : mon nom est en cours de réencodage !! ??

    1. ah ma douce âmie, que de choses à nous dire… Je t’embrasse.

  5. Bonsoir Eric. Je suis tellement heureuse de t avoir croisé sur ce chemin de Flamme, grâce aux recommandations de Pascale Montagnac. Je n’hesite pas à parler de Toi, aux Flammes que je connais. Je t ai consulté pour une guidance, tout récemment et Tu as été d une authenticité incroyable. J aime ce Tu dégages. Il y a une douceur et un Amour incroyable, chez Toi?. A la lecture de ton histoire, j ai été profondément touché… Je te souhaite le meilleur dans tous les domaines de ta Vie et j espère que beaucoup de personnes auront l honneur de croiser ta route.. Merci infiniment… Au plaisir d’échanger avec Toi??

    1. grand bonheur partagé comme toujours Véronique 🙂

  6. Merci Éric pour avoir eu ce courage de partager ton histoire intime pour nous aider à avancer, à accueille, à comprendre les blessures de notre autre et son comportement qui est difficile à accepter. Merci pour cet éclairage. Que l’Univers te comble de ses bienfaits !

    1. Merci à toi Chris 🙂

  7. Voilà je sais pourquoi tu me touches autant…
    Merci de ce partage très personnel et très profond
    Ta sensibilité et ton don aux autres sont sans nul doute sincères et vrais
    Tu nous fait avancer sur ce parcours très sinueux… jai rencontré ma flamme deux fois a 17 ans et a 40 ans, et c’était à chaque fois merveilleux . Je me sentais invincible… mais car il y a un mais… les deux fois il a fui… alors j’espère vraiment la reconnection
    J’y crois de nouveau grâce à toi.. Mille merci er immense gratitude et a bientôt pour une consultation car ça m’appelle

    1. avec grand bonheur. La foi est une notion essentielle, foi en autre chose, foi en l’autre et foi en soi… Cela ouvre tout et permet tous les cheminements possibles.
      beau chemin Sophie

  8. bah bah bah…. ah je bafouille je ne sais comment exprimer tout ca 😉 … quel beau témoignage si authentique et qui me touche tant… je comprends mieux pourquoi ça résonnait tant en moi durant nos échanges.. tu reviens de loin monsieur Eric, la psychiatrie est un domaine que je côtoie quotidiennement en tant que soignante qui peut être salvateur et si destructeur aussi … tu m’as guide sur mon parcours Fj et j’espère me guidera encore , j’ai mis du temps a comprendre que j’étais la féminine .. chaser mais yin ..
    et depuis peu j’ai pu enfin mettre le mot sur passeuse d’âme grâce a des personnes comme toi, comme Hannelore, ou pascale qui nous accompagnent …tout prend sens .. la route est peut être encore longue mais plus lumineuse a présent ..alors merci .. j’ai une immense gratitude pour tout cela.. je te souhaite plein d’amour et de lumière sur ton chemin de tout mon cœur …

    1. Nous formons tous ensemble un collectif, et nous avançons tous ensemble et cela est très beau. Gratitude à toi aussi 🙂

  9. Merci Éric pour cette belle guidance du jour.
    Merci pour ta disponibilité, ta gentillesse, tu fais désormais parti de mon chemin. Une seule vidéo visualisée sur you tube et l évidence d une guidance avec toi m est apparue.. Suivre son coeur conduit à de belles découvertes…???

    1. Grand merci à toi Anne-Laure. Toujours un grand bonheur du partage !

  10. Merci pour ce merveilleux partage des plus touchant. Vous avez un courage remarquable et un amour infini. Hâte de notre rdv. ?? Merci d’illuminer la terre et de transmettre et partager l’amour ??

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.